La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Sophrologie et cancer

Parce que 350.000 personnes apprennent chaque année qu'elles souffrent d'un cancer la sophrologie peut aider et offre un accompagnement dans le parcours des soins de support pour les malades.

En aucun cas la sophrologie ne guérit le cancer, elle ne se substitue pas au protocole de soin, ni aux traitements médicaux.

Mais elle est reconnue, par le dernier Plan Cancer du ministère de la Santé, comme un soin oncologique de support.

 

« Face au cancer, on fait confiance à son oncologue et on peut aussi être actif pendant son traitement. »

De nombreux hôpitaux ont introduit la sophrologie dans leur établissement (Nantes, Paris etc ...)

 

Atténuer les angoisses des traitements

Les personnes souffrant de cancer appréhendent les traitements (chimiothérapie, radiothérapie), les effets secondaires très perturbants et envahissants ont des répercussions sur leur vie quotidienne.

La sophrologie, par des exercices à base  de respiration, de mouvements et d’images mentales va permettre de remettre du mieux être dans son quotidien, d’évacuer les angoisses, le stress, de diminuer les douleurs que génèrent les traitements.

 

Diminuer la fatigue : On fait le plein d’énergie, on optimise et on valorise les traitements qui deviennent des alliés contre la maladie.

 

Renforcer sa combativité

Les traitements du cancer sont longs. Si, au début, les malades sont motivés, au fil des mois, des années, l’observance des traitements diminue. La sophrologie aide aussi à retrouver une  détermination pour lutter contre la maladie.

Un travail sur la restauration de l’image de soi,  peut aussi être fait en sophrologie .Il s’agit d’un accompagnement en fonction des besoins de la personne et adaptée à sa maladie .

 

J’ADAPTE LES SÉANCES  AUX BESOINS DE MES CLIENTS. 

 

Sophrologie et douleur   

La sophrologie va aider les malades à remettre du confort de vie dans leur quotidien, à apprendre à repérer et à anticiper la douleur, à atténuer les souffrances physiques et les souffrances du mental.

On va apprendre à remettre du calme dans le corps, de la détente, un sentiment positif . On va travailler sur le système nerveux.

 

Le sophrologue va aider le malade à mieux gérer sa douleur : douleurs aigus, douleurs chroniques, fibromyalgie, endométriose...

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?